Un article de mediapart.fr

En sang et or, le peuple de la Catalogne veut l’indépendance

01 JUILLET 2013 |  PAR STEPHANE RIAND

(Rédigé ce 1er juillet 2013, en Catalogne)

Ici, en Catalogne, le peuple catalan veut son indépendance. Une majorité politique, qui traverse la gauche, la droite, le centre, qui réunit les jeunes et les vieux, les intellectuels et les ouvriers, les femmes et les hommes, s’est créée aux couleurs sang et or. Le pays catalan est traversé de signes qui ne trompent pas l’étranger et le curieux.

Le Barça, emblème de la Catalogne, a choisi pour la saison 2013-2014 des maillots aux traits et aux couleurs de la senyera, le drapeau catalan. En sang et or. Comme s’il était certain que le référendum d’autodétermination aurait immanquablement lieu en 2014.

Ce dernier samedi, le Camp Nou du Barça était bondé. 90’000 personnes réunies pour y chanter leur désir d’indépendance. Un peuple uni dans ce stade mythique pour y vibrer non aux exploits de Messi et de Xavi, mais pour y revendiquer haut et fort sa volonté de liberté politique. Un concert pour la liberté (Concert per la Llibertat) – Freedom 2014 Catalonia pouvions-nous lire en anglais dans les rangées du Nou Camp -.

En 1924, Gaudi, l’âme architecturale de Barcelone, se faisait arrêter au milieu de la cité, simplement parce qu’en marchant il parlait catalan. Aujourd’hui une physiothérapeute de Platja d’Aro devant une patiente ose : « les gens sont prêts à l’indépendance. Ils en ont marre. Ils ne veulent plus suivre les directives de Madrid qui veut réduire l’enseignement en langue catalane. Les gens ne le supportent plus. Et surtout les jeunes ». Dans certaines classes, prévoit Madrid, il suffit d’un élève exigeant un enseignement en castillan pour imposer l’abandon du catalan. Or cette langue catalane, à nulle autre pareille, est si intimement inscrite dans la chair des hommes et des femmes d’ici qu’y toucher est un acte au-delà du sacrilège.

Le gouvernement conservateur de Marian Rajoy, comme l’écrit Le Figaro du 1er juillet 2013, « freine des quatre fers une initiative qu’il juge contraire à la Constitution ». Mais les deux grands partis nationalistes de la Catalogne se sont engagés devant leurs électeurs à organiser ce scrutin portant sur l’autodétermination, à terme sur l’indépendance.

Les Catalans sont convaincus aussi d’être les vaches à lait du pays. Ils avancent notamment le coût de l’utilisation des autoroutes, par exemple entre Girone et Barcelone, qu’ils comparent à la gratuité de parcours à travers toute l’Espagne. On pressent, sans que personne ne veuille trop s’étendre sur les chiffres réels de la chose, que l’argument fiscal, financier et économique guide aussi les pas de la majorité de la Catalogne.

Lorsque, en 2010, l’Espagne devint championne du monde de football en Afrique du Sud, au pays de Mandela, Xavi Hernandez a revêtu pour son tour d’honneur aux côtés d’Andres Iniesta un drapeau aux couleurs de la Catalogne et non de l’Espagne. Autour d’une paella marinière ou d’une dorade grillée, les supporters catalans, sirotant leur bière, ne sont pas peu fiers de faire savoir que sept joueurs du Barça sur onze figuraient dans la composition de cette fabuleuse équipe de football qui domina ce sport ces dernières années.

Les hommes de la culture, emmenés par Luis Llach, soutiennent cette ferveur. Certains se sont engagés derrière la formation politique Esquerra Republicana de Catalunya.

Le mouvement est irréversible.

« In, in-de, In-de-pen-den-cia ! », voilà le cri de rassemblement de tous les Catalans.

Le point final du concert a été donné avec la chanson« Tossudament  alçats » (obstinément rebelles) et des cris en faveur de l’indépendance. Une immense clameur en forme de message politique adressé vers Madrid.

Catalans, Catalunya !

Anuncis

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s